Pâte à modeler et permanence de l'objet

 

 

 

 

 

Une petite activité ludique, à faire aussi bien en séance qu'à la maison

Le tout petit enfant vit dans un premier temps dans un mélange de sensations et d’événements. Il découvre, expérimente, mais vous avez peut être remarqué que, quand l'objet sort de son champs de vision, il semble disparaître

Avec le temps, il va prendre conscience que les objets sont bien différenciés de lui, puis qu'ils continuent d'exister même quand ils sont cachés. C'est à cette étape par exemple que si vous cachez un objet qui l’intéresse avec un tissu, il va soulever le tissu pour voir s'il est toujours là. Si le sujet vous intéresse et que vous voulez plus d'éléments théoriques je vous invite à lire les travaux de Jean Piaget.

Cette permanence de l'objet est essentielle pour une bonne autonomie dans notre environnement. Lorsque vous avez besoin de vous laver vous savez que vous avez du savon chez vous, si la boite de conserve vous résiste vous savez que vous pouvez aller chercher votre ouvre-boite. Lorsque vous êtes devant votre voiture vous ne savez peut-être plus où sont ces fichus clés mais vous savez qu'elles existent. La permanence de l'objet est une compétence essentielle à la résolution de problème .

Cette acquisition va se mettre en place seule dans le développement ordinaire, à force d'expérimentation. Dans certains troubles elle ne s'acquiert pas de manière automatique (de nombreuses personnes autistes n'ont pas cette persistance de l'objet, ou du moins pas dans les âges classiques). 

Il est donc essentiel de vérifier cette compétence avant de demander des choses à l'enfant. Il ne sert a rien de donner un dessin de cerise à colorier en rouge en lui disant "va chercher le rouuuuuuge. Le ROUUUUUGE. On l'a travaillé plein de fois. Le rouuuuuuuge". S'il n'a pas la permanence de l'objet il n'ira dans le tiroir a feutre pour le prendre. Même si ça nous arrangerait bien parce que Maîtresse Sophie dit qu'il manque d'autonomie pour aller chercher le matériel dans la classe.

Bref voici une petite activité pour travailler cette compétence quand elle est absente ou du moins l'expérimenter à la maison. Mademoiselle adore quand on le fait. Elle a l’immense avantage de travailler en prime le tonus et la motricité fine (pour certains enfants je ne l'utilise même que pour ça).

L'activité :

Le matériel :

  • De la pâte à modeler
  • N'importe quel petit élément à cacher. Je le fais avec des perles ou des billes mais c'est à adapter dans les cas où les enfants portent les objets à la bouche. C'est aussi à moduler en fonction des centres d'intérêts de l'enfant. Une perle ça ne vend pas du rêve pour tous. Il est tout à fait possible d'y mettre un grelot, une petite figurine... Quoi que ce soit qui donne envie de le retrouver.

Etape 1 :

Dans un premier temps on cache l'objet... mais pas totalement. Cela va déjà apprendre à l'enfant que l'objet peut être caché dedans, ce qui n'est pas forcement une situation de la vie quotidienne hein...

Cela permettra également d'évaluer deux choses essentielles pour la suite :

- Est ce que la sensation de la pâte à modeler n'est pas trop désagréable ? (si oui oubliez cette merveilleuse idée et passez par un autre médiateur)

- Est ce que l'enfant à la motricité fine et le tonus nécessaire pour réussir à récupérer la perle ? (si non, idem ! ).

On évite donc les mises en échec par difficultés dans d'autres domaines !

Etape 2 :


Devant l'enfant, on pose l'objet sur la pâte à modeler et on repli sans la "coller". Le but est que l'enfant la trouve "par accident" au début, en faisant ce qui est souvent intuitif : ouvrir la pâte fermée. Si ce n'est pas le cas on en joue avec lui (vous savez : "qu'est ce qu'il y a sous la pâte à modeler ? ouiiiiiiiii la peeeeeeerle".)

Quand l'enfant semble ouvrir pour récupérer ce qu'il veut, on peut passer à l'étape suivante.

Etape 3 :

Sur l'étape suivante on soude les bords de notre pâte à modeler (amis cuisinier, à vos chaussons). Je laisse le centre "non collé" comme ça il suffit que l'enfant ouvre un peu la pâte à modeler pour trouver l'objet. Cela demande un peu plus d'action de sa part, plus possible de se servir de l'intuitif. On peut lui montrer la première fois bien sur, et on cache la perle devant lui !

Etape 4 :


Ce coup-ci la perle est cachée dans la pâte à modeler il va falloir fouiller ! On peut varier les formes, les outils pour chercher, on farfouille ! Le matériel ne donne plus d'indice.

Etape 5 :

Etape ultime : On cache la perle dans une boule de pâte à modeler mais on en présente 2.

Objectif : être sûr qu'il n'a pas compris que TOUTES les pâtes à modeler contiennent une perle.

 

On peut dans un premier temps présenter 2 boules de couleurs différentes pour donner un indice, puis deux boules de même couleur. Jusqu'au bout on cache la perle devant les yeux de l'enfant, le but étant qu'il comprenne qu'il continue d'exister même après avoir disparut du champs de vision

Faut quand même les motiver !

Voilà l'idée générale, qui n'est là que pour présenter une idée de structuration d'apprentissage. Il y a plein d'autres possibilité et ce n'est qu'une expérimentation, elle ne suffira pas à l'acquisition de la compétence. Il en faudra d'autres !

Il faut aussi penser à la motivation. C'est bien mignon de chercher la perle, mais pourquoi ?

Pour certains ce sera pour avoir un "BRAVOOOOOOOOOOOO" digne d'un but de finale de coupe du monde.

Pour d'autres il faudra quelque chose de plus concret (faire tomber la perle dans un circuit prévu pour).

Pour d'autres encore il faudra une figurine ou un renfo plus puissant.

Mais le choix de la motivation est aussi important que la mise en place du reste de l'activité. Pas de motivation, pas de raison de chercher ! 


J'espère que l'idée vous a plu ! C'est une activité que je fais souvent, et que je peux proposer (légèrement différemment) pour travailler le tonus, le déliement digital et les stéréognosies. Je vous montrerai ça par la suite ;)

Et comme toujours si cet article vous a intéressé, rejoignez nous sur la page facebook du blog, ou inscrivez vous à la newsletter pour ne pas rater les suivants !

Écrire commentaire

Commentaires: 0